Gestion de la réserve naturelle

Pourquoi gérer ?

Les derniers travaux de canalisation du Rhin au 19e siècle, ont fini de priver les milieux naturels de la plaine de l’Au, de la dynamique fluviale qui les avait générés et entretenus pendant des siècles.

La mise en place d’une réglementation stricte lors de la création de la Réserve Naturelle de la Petite Camargue Alsacienne en 1982, n’aurait pas suffit à pérenniser la mosaïque alluviale.
 
En complément à la naturalité qui est la règle pour les milieux forestiers (non intervention), il a fallu mettre en œuvre une gestion conservatoire, dite de substitution, pour pallier l’absence du fleuve et faire face à la fermeture du paysage et à la banalisation du couvert végétal des milieux secondaires (pelouse sèches, prairies humides…).
 
 

C’est une donc une équipe de professionnels et de bénévoles qui, au travers d’un plan de gestion quinquennal, interviennent sur le milieu naturel, un peu à la manière du Rhin.
 
Cette pratique interventionniste permet aujourd’hui de préserver la biodiversité rhénane, tout en restaurant progressivement la fonctionnalité des écosystèmes.